logo glaj
Accueil » Infos membres »

Actualités

Les jeunes réagissent suite à l’acceptation de l’initiative de l’AVIVO

Les jeunes réagissent suite à l’acceptation de l’initiative de l’AVIVO

  

COMMUNIQUE DE PRESSE du 19 mai 2014
 

Le Parlement des Jeunes Genevois (PJG) et le Groupe de Liaison genevois des Associations de Jeunesse (GLAJ-GE) expriment leur déception face au résultat du vote du 18 mai augmentant les tarifs TPG des jeunes entre 19 et 25 ans. Ils en appellent aux députés du Grand Conseil : corrigez cette injustice au plus vite ! Par ailleurs, les jeunes lésés directement par le texte approuvé par le peuple et contraire au droit fédéral ont le droit de faire recours auprès du Tribunal fédéral.

Les intérêts des jeunes ont été négligés par une majorité de la population suite à l’acceptation de l'initiative au titre mensonger. Malgré toutes les erreurs relevées durant la campagne, la cause des jeunes est passée à la trappe. Le PJG et le GLAJ-GE déplorent le fait que les tarifs TPG des jeunes augmenteront d’une manière générale.

Il est de la responsabilité des députés du Grand Conseil de défendre les jeunes quant à leur besoin de mobilité et leur situation financière. 

De surcroît, le texte adopté ce 18 mai contrevient au droit fédéral : l’article 15 de la Loi sur le Transport des Voyageurs (LTV) prévoit que l’établissement des tarifs soit fait par les régies de transport et non par le Grand Conseil comme le prévoit l’initiative de l’AVIVO. Il est à relever que la possibilité d’un recours abstrait en matière de droit public auprès du Tribunal fédéral existe. La qualité pour agir revient aux personnes directement lésées par ce texte, particulièrement aux jeunes de 19 à 25 ans.

Contacts :

Delphine Rieder, Présidente du GLAJ-GE : 076 822 07 69

Nicolas Fournier, Président du PJG : 076 679 02 21

 

 

Votation du 18 mai : initiative Marche Blanche

 

Le 18 mai prochain les Suissesses et les Suisses sont appelés à voter sur l’initiative populaire « Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants ». L’organisation « Marche Blanche » demande par cette initiative que les auteurs de délits sexuels sur des enfants ayant fait l’objet d’une condamnation ne soient plus jamais autorisés à travailler avec des mineurs ou des personnes dépendantes.

Le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) ainsi que Jungwacht Blauring, le Mouvement Scout de Suisse, SATUS Suisse et la Fondation Suisse pour la Protection de l’Enfant considèrent la modification constitutionnelle proposée comme insuffisante et anticonstitutionnelle et rejettent donc l’initiative.

Lire la suite...

Votation du 18 mai: Non à l'initiative de l'AVIVO dont les tarifs TPG discriminent les jeunes!

Non à l'initiative de l'AVIVO dont les nouveaux tarifs des TPG portent préjudice aux jeunes!

 

Suite à la votation de mars 2013 sur l’initiative de l’AVIVO, invalidée pour cause de vice de procédure, les Genevois-es sont invité-e-s à se prononcer à nouveau sur cette initiative le 18 mai.

 

 

L’abonnement mensuel pour les 19-24 ans passerait de 45.- à 70.-
Non seulement cette initiative n’améliore pas la situation des jeunes, mais elle l’empire. Sachant que les jeunes, qui représentent près d’un tiers des usagers des TPG et un quart de la population, font face à des difficultés financières largement comparables à celles des seniors, cette proposition est inacceptable.

 

On ne peut décemment pas accepter l’amélioration des conditions tarifaires de transport pour une catégorie de la population au détriment d’une autre.
Les familles ne peuvent pas accepter un tel déni de leurs intérêts. De plus, une initiative dont on reconnaît l’erreur devrait être retirée et corrigée avant d’être soumise au peuple.

 

Lire la suite...

Session des jeunes : vote maintenant pour les thèmes qui devraient être abordés!

 

Qu’est-ce qui préoccupe la jeunesse en Suisse ? Quels thèmes doivent être abordés par la politique ? Dès aujourd’hui, tous les jeunes de Suisse peuvent décider, via un vote en ligne, quels thèmes devraient être débattus lors de la Session des jeunes qui se tiendra au Palais fédéral du 13 au 16 novembre 2014.

Qu’est-ce que la Session des jeunes ? C’est un événement politique au niveau national, qui offre, une fois par an, l’occasion à 200 jeunes de siéger au Palais fédéral et de discuter de différentes thématiques. A la suite des débats, ils décident quelles revendications seront déposées auprès du Conseil fédéral et du Parlement.

Cette année, les 200 participant-e-s à la Session des jeunes discuteront et élaboreront des pétitions sur la base des 6 thèmes ayant obtenu le plus de votes !

Le vote commence dès aujourd’hui à l’adresse www.sessiondesjeunes.ch et prend fin le 27 avril. La participation au vote est sans engagement et est accessible à tous les jeunes et jeunes adultes entre 14 et 30 ans, indépendamment de la langue, de la formation ou de l’appartenance à un parti. Le résultat du vote servira de baromètre des tendances des préoccupations de la jeunesse.

Vote dès maintenant et motive tes amis et tes connaissances à participer ! Nous saurons ensuite ce qui préoccupe la jeunesse !

 

Les jeunes intéressé-e-s peuvent par ailleurs déjà s’inscrire à la Session des jeunes de cette année sur le site www.sessiondesjeunes.ch.

Qu'est-ce que le congé jeunesse?

 

Le congé jeunesse c'est cinq jours de congé pour l'engagement bénévole !

Les jeunes femmes et hommes qui désirent troquer leur poste de travail pour cuisiner dans un camp, s’engager dans un club sportif junior ou collaborer dans un autre domaine comme bénévoles en faveur de la jeunesse, ont droit à cinq jours de congés sans solde par an. Mais de nombreux apprenti-e-s et employé-e-s ne le savent pas. C'est pourquoi le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) a lancé une campagne d'information relative au congé-jeunesse pour que les jeunes connaissent leurs droits et qu'aucun obstacle ne les empêche de se consacrer au bénévolat.

Lire la suite...
Trio d'enfants
random_1.png
enfant qui grimpe