Journée mondiale du bénévolat – 5 décembre 2018

La Journée Mondiale du Bénévolat aussi appelée Journée Mondiale du Volontariat est célébrée chaque 5 décembre.

Cette journée est l’occasion parfaite de remercier vos bénévoles pour le travail qu’ils offrent tout au long de l’année au sein de vos associations et aussi de faire un point sur la situation du travail volontaire en Suisse.

L’importance du bénévolat

Les personnes bénévoles assurent des services essentiels pour la société. Elles favorisent la cohésion sociale et participent à forger une vie communautaire plus active. Le bénévolat est à la portée de tous, que l’on soit jeunes ou adultes, actifs ou non et que l’on souhaite le pratiquer de manière ponctuelle ou à temps pleins.

Le bénévolat 2.0

Actuellement, environ un quart de la population suisse s’engage à titre bénévole par le biais d’Internet, d’après l’OFS. Cet engagement correspond le plus souvent à la création et à l’animation de groupes Facebook ou encore à la création et gestion des sites d’associations. Informations, soutiens ou conseils, la plupart des bénévoles qui offrent ces services gratuitement sont des jeunes et le font de façon indépendante. Le bénévolat en ligne connaît donc une progression croissante auprès de la jeune génération, alors que les chiffres du bénévolat organisé diminuent.

Le colloque annuel de Réseau Suisse Bénévolat du 26 novembre 2018 a justement traité de l’engagement virtuel « Virage numérique : enjeux et opportunités pour le bénévolat ». Retrouvez le rapport de cette journée ici : www.reseaubenevolat.ch/colloque-2018/rapport-2018/

Valorisation du bénévolat

Le dossier bénévolat comprend, entre autre, l’attestation pour l’engagement bénévole qui fait office de «certificat de travail» pour les bénévoles.
Retrouvez toutes les informations nécessaires ainsi que le formulaire de commande du dossier ici.

Le dossier bénévolat aide également à valoriser le bénévolat, qui ne dispose pas de stratégie publique concrète en Suisse. Le soutien au bénévolat des jeunes se traduit par le congé-jeunesse qui donne droit aux employé.e.s et apprentie.e.s jusqu’à 30 ans à une semaine de congé supplémentaire pour s’engager bénévolement pour la jeunesse : www.glaj-ge.ch/conge-jeunesse/

En mars 2019, le GLAJ-GE lancera sa nouvelle campagne de valorisation et de promotion du monitorat : lesMonos.ch
Vous allez en entendre parler !

 

Un rapport complet sur le bénévolat en Suisse

L’ “Observatoire du bénévolat” est un rapport créé à l’initiative de la SSUP (Société suisse d’utilité publique) et qui fait un état des lieux de l’engagement bénévole en Suisse. La troisième édition de cette étude a été publié en février 2016 et recense les chiffres les plus actuelles concernant l’engagement au sein de la société civile.

Sur la base de cette étude, la société LSSFB (Lamprecht & Stamm Sozialforschung und Beratung) à créer des fiches d’informations sur 10 domaines spécifiques au bénévolat qui contiennent des données chiffrées sur l’évolution des activités bénévoles et sur les bénévoles eux-même.
Vous pouvez télécharger ces fiches-résumés ici (en allemand).

Le bénévolat en chiffre

L’Office fédéral des statistiques (OFS), dans le cadre de son projet “travail non-rémunéré” produit des chiffres en ce qui concerne le bénévolat en Suisse depuis 1997. Elle distingue deux formes de bénévolat : informel (regroupant toutes les actions d’entraides qui s’exercent à titre privé) et formel/organisé (regroupant les actions non-rétribuées et librement choisie qui s’exercent en général au sein d’un organisme à but non lucratif). On apprend ainsi qu’en 2016, le taux de participation des femmes* au travail bénévole organisé était toujours inférieur à celui des hommes, quel que soit le type d’organisme. Par contre la tendance s’inverse lorsque l’on regarde les chiffres du travail bénévole informel.
Retrouvez l’intégralité des résultats ici.

* En % de la population résidante permanente en Suisse âgée de 15 ans et plus.

Dans le rapport “Observatoire du bénévolat 2016” , dont vous pouvez consulter un résumé ici, on apprend les chiffres suivants:

  • En 2014, un quart de la population suisse âgée de plus de 15 ans s’était engagé à titre bénévole au sein de structures associatives et organisationnelles. Parmi eux, un dixième s’était engagé de façon volontaire.
  • Mais une partie de la jeunesse s’engage aussi en tant que bénévoles informels. En effet, 38% des jeunes suisses sont volontaires ailleurs que dans les associations et organisations.
  • Près de 700 millions d’heures par an sont effectuées bénévolement en Suisse.

 

Trouver des organisations de jeunesse, s’engager ou faire du bénévolat !

Les associations membres du GLAJ-GE : www.glaj-ge.ch/associations-membres/

Trouver une place de mono sur la plateforme des loisirs à Genève : loisirsjeunes.ch/moniteur.php

La plateforme genevoise du bénévolat : www.genevebenevolat.ch

Service volontaire européen
D’une durée de deux semaines à une année, le Service volontaire européen (SVE) est une offre qui s’adresse aux adolescents et aux jeunes adultes et qui leur permet d’effectuer un engagement d’intérêt général à l’étranger et de vivre à cette occasion une expérience personnelle. Plus d’informations : www.movetia.ch/fr/programmes/programme-suisse-pour-erasmus/jeunesse-en-action/service-volontaire/