logo glaj
Accueil » Infos membres » Actualités »
Médias électroniques : rendre les jeunes compétents au lieu de fixer des interdictions!

Plus de compétences médiatiques au lieu d’un surplus de régulations sur la protection contre les médias.

Plus de compétences médiatiques au lieu d’un surplus de régulations sur la protection contre les médias. C’est ce qu’exigent les 65 organisations de jeunesse que représente le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ) lors de leure assemblée des délégué-e-s à Berne. Fort d’un nouveau comité, d’une nouvelle direction et d’une nouvelle structure, le CSAJ souligne son engagement envers ses organisations membres et la politique de la jeunesse.


Le comportement face aux médias n’est plus seulement une condition préalable pour aborder son avenir professionnel , mais également pour aborder l’avenir en tant que citoyen-ne-s. La promotion des compétences médiatiques auprès des jeunes est donc une priorité pour les organisations de jeunesse suisses. Les quelque soixante représentant-e-s des organisations de jeunesse venu-e-s de toute la Suisse à l’Assemblée des Délégués du CSAJ ce samedi à Berne ont adopté un document de référence à ce sujet.

Compétences médiatiques : les revendications des organisations de jeunesse

  • Accès pour tous : tous les jeunes résidant en Suisse doivent avoir accès aux médias électroniques
  • Promotion des compétences médiatiques au lieu de dispositions de protection de la jeunesse face aux nouveaux médias : la promotion des compétences médiatiques des jeunes a plus de sens que de prescrire des mesures de protection. Des bases pour la promotion d’un comportement critique, responsable, sûr mais aussi créatif et enrichissant face aux technologies de l’information et de la communication de la part des enfants et des jeunes sont nécessaires.
  • Protection des droits de la personnalité: les données et images personnelles des jeunes utilisateurs et utilisatrices des médias sont leur propriété privée. Toute sauvegarde ou transmission non autorisée des données et images personnelles représente une violation des droits de la personnalité de la personne concernée.
  • Prévention contre le cybermobbing et le cyberbullying : comme pour toute autre forme de violence, on peut lutter contre le cybermobbing et le cyberbullying par le renforcement et la coordination de la prévention dans les écoles et dans le domaine extrascolaire.
  • Les lois doivent être tournées vers le futur au lieu de la criminalisation : le CSAJ appelle les acteurs publics et privés à repenser la question du droit d’auteur à l’ère d’internet.

Les organisations de jeunesse prennent leur rôle très au sérieux, surtout dans le cadre de la formation des responsables. Elles veulent mieux sensibiliser les monitrices et moniteurs de groupes de jeunes à ce thème. Le CSAJ s’engagera davantage politiquement en faveur de la promotion des compétences médiatiques des jeunes.

Vous trouverez des informations détaillés sur la position du CSAJ et de ses membres sur les compétences médiatiques dans le document de référence.

Le GLAJ-GE est membre du Conseil Suisse des Activités de Jeunesse: www.csaj.ch

Trio d'enfants
random_6.png
enfant qui grimpe